Miracles

Publié le 1 Novembre 2013

Miracles

Dans le cadre de cet article, je ne traite pas de l'aspect religieux. Je parle d'avantage de ressenti et de vécu que de croyance.

Le miracle et le doute

Accepter la réalité des miracles est extrêmement difficile. D'une part, le pessimisme rampant, transmis soit par des parents affligés, soit par certains vautours des médias, soit par nos propres pulsions de souffrance, nous amène à rejeter l'idée de miracle.

Ça peut même rendre très agressif. J'ai vu des gens se mettre en colère quand je leur racontais des anecdotes surprenantes, des phénomènes qu'on nomme paranormaux et bienheureux. Apprendre à choisir son audience ! Si d'avance on sent que l'interlocuteur va se braquer, il vaut mieux passer son chemin.

Si on n'a pas eu cette sagesse, immédiatement, celui-ci sort l'argument massue : ce n'est pas possible à prouver.

*******************

Vouloir trouver des preuves

Manque de bol, les preuves, je m'en passe volontiers. J'ai le plus grand respect pour les scientifiques. Les vrais. Ceux qui trouvent. Or ce sont sans exception des êtres dont la vie spirituelle est très importante. Autrefois, on n'en parlait pas. Cela dérangeait, cette information était gommée ou atténué dans les biographies. Aujourd'hui on connait la pratique de disciplines ésotériques des grands savants. Mais je pense que cela dérange toujours autant nombre de nos contemporains. Pour minimiser l'importance et l'impact de leur vie spirituelle, on va dire avec condescendance qu'ils ont des marottes, surprenantes de la part de grands scientifiques, censés être rationnels. Forcément .

Et c'est pourtant Albert Einstein qui a écrit : " Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don."

Ceux qui ont vécus des miracles sont souvent éberlués, n'en parlent pas de peur d'être traité de fous. Les personnes qui ont fait l'expérience de mort imminente (EMI et NDE en anglais) sont aujourd'hui écoutés. Mais elles racontent avoir eu beaucoup de difficultés à rencontrer une écoute respectueuse.

*******************

L'état de miracle : les vertus de l'accueil

Pour assister à des miracles, il faut être capable de les accueillir, être disponible, et envoyer en vacances notre cher cerveau gauche que nous retrouverons plus tard.

Dans les grandes religions, les miracles ont une fonction pédagogique : attirer l'attention des foules de façon spectaculaire. Comme ces miracles sont porteurs de sens, je pense que c'est bien plus honorable que de la simple manipulation comme le prétendent certains. Autrement dit, bien qu'étant non-croyante, je ne réfute ni ne conteste les miracles du Christ. Je pense qu'ils sont bien plus que des symboles, mais véritablement une interférence esprit-matière dont sont capables les grands guides. Et, en effet, ces miracles deviennent des symboles, des symboles influents. "Opératifs".

Certains bouddhistes expliquent y avoir recours pour aider, mais aussi pour capter l'attention des fidèles.

Accepter les miracles, suppose d'admettre qu'esprit et matière ne font qu'un. (Lire à ce propos L'esprit cet inconnu, de Jean E. Charon, physicien et philosophe).

Ce que nous imaginons, ce dont nous rêvons existe sans doute déjà sur "l'autre plan". C'est une idée très ancienne, qui n'a pas attendu les films de science fiction. Alors autant projeter de belles images, envoyer de bonnes énergies.

J'ai constaté que mes amis et moi, rencontrions des miracles selon le même processus.

Ce sont des moments de grande confiance, de communication avec l'Univers, avec les Archanges pour certains, avec Dieu pour d'autres ou avec la Nature. Des moments de lâcher-prises.

Si on a l'habitude de prêter attention aux principes de synchronicité (coïncidences chargées de sens), c'est encore mieux, car on comprend le sens des signes qui nous arrivent.

Ainsi, je considère que le miracle est un état. Et lorsque l'on parvient à cet état, il est bien rare que ne se passent pas de petits ou de grands miracles.

Toutefois, il arrive que nous recevions un grand cadeau, alors que nous sommes bien loin de cet état dont je parle (guérison spontanée, EMI, etc.).

*******************

Alors, qu'est-ce-qu'un miracle ?

C'est un évènement inattendu qu'on ne s'explique pas. Il est du côté du merveilleux. Au moment de cet évènement, il se passe quelque chose de "différent", quelque chose qui échappe à notre entendement, qui permet d'échapper à la causalité, au déterminisme. C'est sans doute le plus difficile à admettre pour les bons cartésiens occidentaux que nous sommes. Nous sommes d'avantage du côté de la logique.

*******************

La vie nous propose d'accepter des cadeaux : guérison, argent, retrouvailles, phénomènes paranormaux (lire le récit de mon aventure avec la lumière, article Solitude. Seconde partie) etc. Plus nous sommes dans un esprit d'ouverture, plus nous avons de chance de le percevoir. On peut passer à côté d'un miracle. Il s'agit d'une sorte de déni de soi, du bonheur.

Il arrive que l'on comprenne des années après qu'on a vécu un miracle, et ça, c'est vraiment encourageant. N'hésitez pas à fouillez votre mémoire. Dans l'enfance et à l'adolescence, les miracles ne sont pas rares.

Ne cherchez pas à couper les cheveux en quatre, ne cherchez pas des explications, au risque de tout gâcher. Car le moment où l'on accueille ces évènements apportent un grand bonheur. Passé l'étonnement, on ressent une quiétude remarquable. Petit conseil ésotérique : n'oubliez pas de remercier. Qui ? L'Univers, votre Dieu, vos Archanges ou des amis dont vous sentez qu'ils vous ont envoyé de bonnes énergies.

J'ai appris et j'apprends à mes élèves en Tarots, à remercier après chaque tirage. Car au delà des connaissances requises et de l'aspect psychologique, il existe une dimension très troublante et absolument pas rationnelle. Je considère que c'est un cadeau, je suis d'ailleurs toujours aussi "épatée" après quatorze ans de pratique. Donc, je continue à remercier ce cadeau incroyable. Avoir servi de canal à des informations précieuse !

Un miracle est sacré !

MiraclesMiracles
Miracles

Rédigé par Ferry Véronik

Publié dans #Spiritualité

Repost 0
Commenter cet article

Renaud de Bellefon 04/11/2013 05:37

Comme tu le sais je lâche peu prise ^^. Et j'aimerai croire aux miracles. Je crois déjà aux énergies et à leurs capacités à faire bouger et transformer sa vie.
Alors finalement, quelle est la vraie définition de miracle finalement.

Renaud de Bellefon 04/11/2013 12:56

Je vais sur ton blog régulièrement, donc non aucunes alertes...
Et vive les miracles alors.

Ronik 04/11/2013 08:16

Bonjour Reno ! quelle bonne surprise ! Dis-moi t'es allé sur mon blog au flair ou tu as eu une alerte ? ça marche avec personne. Je vais continuer l'article, tu en sauras plus. Pour l'heure, je peux dire que le miracle est un évènement inattendu et bienheureux, qu'on ne peut expliquer. Il est du côté du merveilleux. j'en décrit un dans "solitude, seconde partie". d'autres bientôt.