Interstice : entrez, c'est ouvert !

Publié le 29 Février 2016

Le doodle de Google le 29 février 2016

Le doodle de Google le 29 février 2016

Chers amis,

J'ai toujours adoré les moments de passage que sont les interstices.

Aujourd'hui, jour où je vous écris, l'interstice est très particulier puisque nous sommes le 29 février de l'année bissextile 2016.

Joyeux anniversaire à tous ceux qui ont eu l'audace de naître ce jour là.

En effet, ce n'est pas rien ! Ils le doivent à Jules César, qui en 46 avant JC, nous a offert le bisextus, un jour de plus dans l'année, tous les 4 ans.

C'est un peu compliqué pour les anniversaires, mais ils ont la chance d'être des individus particuliers, et le particulier vaut toujours mieux que l'ordinaire !

Les interstices sont des moments "magiques" : ce sont des instants de respirations entre deux étapes, donc entre deux états d'être.

Les plus connus sont :

  • Entre Noël et jour de l'an
  • Pendant les 12 coups de minuit entre l'année qui va s'éteindre et la nouvelle année
  • La veille d'un mariage ou d'une cérémonie importante
  • En méditation lorsque l'on retient sa respiration avant d'expirer

Le dictionnaire nous parle d'un petit espace vide entre les parties d'un tout.

Vide ??? comme le vide de l'univers bourré de matières inconnues mais pourtant là ?

Il n'y a rien de vide dans l'univers, mais notre imagination nous permet de l'inventer ou de nous approprier ce vide. De le remplir.

Il existe un légende qui nous informe qu'entre les 12 coups de minuit, avant l'an nouveau, les personnages des contes de fée prennent vie et s'animent à leur en-vie.

Portail du château dit la Petite Malmaison à Rueil Malmaison.

Portail du château dit la Petite Malmaison à Rueil Malmaison.

Entrez, c'est ouvert !

Le récent Grand Passage que nous avons tous vécu, c'était entre 2015 et 2016. Pour beaucoup d'entre nous, les deux années passées ont été douloureuses, pour beaucoup elles ont été effroyables.

À titre personnel, bien que je sois nantie en terme d'expériences de " zénitude " et autres bienfaits du " travail sur soi ", je flipais grave. Je n'ai pas du tout kiffé d'être seule à l'occasion des fêtes que je chéris.

Un de mes amis*, un peu Bateleur, un peu Le Mat, magicien des secrets de l'âme, et donc toujours brillant, me dit : je vais te proposer un petit rituel.  

" À minuit, tu vas ouvrir ta fenêtre et demander à l'année passée de s'en aller. Fais le gentiement et sans rancune, même si tu n'as pas aimé ton année. Souhaite lui bon voyage. Elle va se diluer dans l'Univers.

Ensuite, ouvre ta porte, et souhaite la bienvenue à la nouvelle année. "

Je l'ai fait en toute conscience, et cela a tout changé pour moi. J'ai ressenti ce petit courant d'air frais comme lorsque je reçois les Archanges et j'ai franchement respiré.

Je vous le conseille à mon tour, et pas seulement pour le  jour de l'an, mais pour toute circonstence de changement. L'avènement du nouveau.

* Merci à Johann François-Bongarçon, qui est souvent intervenu dans ce blog, pour mon plus grand bonheur, et j 'espère, celui de mes lecteurs.

Le Mat, du Tarot Osho Zen. Même pas peur !

Le Mat, du Tarot Osho Zen. Même pas peur !

Rédigé par Ferry Véronik

Publié dans #Développement personnel

Repost 0
Commenter cet article