Articles avec #spiritualite tag

Publié le 8 Février 2015

Fleur d'Héllébore

Fleur d'Héllébore

À propos du rituel des Archanges :

Je reçois de nombreux mails de lecteurs qui souhaitent pratiquer le rituel des Archanges. Régulièrement, se pose la question : suis-je digne de les recevoir ?

Il est normal de se poser cette question mais je trouve que c'est triste.

Suis-je digne d'être aimé ?

Relisez le texte de Marianne Williamson dans l'article " Reprenons notre pouvoir ".

 

***

Un rituel sert à nous concentrer, à être habité de pensées respectueuses et positives. Une porte intérieure s'ouvre, on est disponible.

Ce n'est pas une punition, cela ne doit pas être une corvée et encore moins déclancher de la superstition (que va-t-il m'arriver si j'oublie d'allumer la bougie, si me trompe d'heure ou de jour, si je ne trouve personne à qui renvoyer les anges ? J'en profite pour vous rappeler que ce n'est pas une " chaine ", avec promesses et menaces : procédès que je trouve immonde. Car là, on provoque de la peur, on encourage la superstition !).

La superstition est la profanation du sens, un manque de confiance dans nos capacités à percevoir les signes … qui font sens.

Si je panique parce que je croise un chat noir, ou que je passe sous une échelle, ou que je m'affole parce que nous sommes à une table de 13 convives, il s'agit d'une superstition.

L'origine de ces superstitions est parfois pertinente : passer sous une échelle peut être dangereux. Ou bien il s'agit d'une mémoire historico-religieuse : Judas trahit Jésus au sortir de la Cène, à laquelle participaient 12 apôtres, plus Jésus, soit 13 convives.

On n'est pas dans l'histoire personnelle mais dans le collectif.

Si je pense à une personne que je n'ai pas vu depuis 10 ans et que je la rencontre dans le métro, cela fait sens. Si un chien aboie alors que je me mets en colère, cela fait sens. Si j'ouvre un livre au hasard et que la première phrase parle exactement de ce qui me péroccupe, cela fait sens.

Ce sont des synchronicités. Si on est attentif, on comprend vite qu'elles ne sont pas gratuites. Elles nous aident à mieux nous comprendre. Il convient avant tout d'accueillir, de sentir, et pourquoi pas de réfléchir.

On n'est plus dans le collectif, mais dans l'histoire personnelle, une histoire qui prouve que nous sommes reliés (voir l'article Uni-vers).

La superstition nous crispe, elle nous fait peur. Une synchronicité bien comprise nous grandit et nous démontre que nous existons pour l'Univers, ou Dieu, ou les Archanges, qui nous envoient ces signes.

***

N'attendez rien de magique, des choses surprenantes se passent parfois, nous n'en sommes pas toujours conscients. Cherchez la paix intérieure qui vous rendra disponible pour les autres, pour vous et … pour l'Univers. Plus vous serez serein et détendu, plus vous laisserez de place aux belles énergies de l'Univers. La Grande Marche du 11 janvier nous a montré l'incroyable puissance de l'énergie positive ! 

Mais surtout : ne culpabilisez pas.

Si vous n'étiez pas quelqu'un de bien, vous n'auriez pas souhaité recevoir des Archanges.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Ferry Véronik

Publié dans #Spiritualité

Repost 0

Publié le 17 Août 2014

La paix des anges

L'épée

Un matin son épée a fendu les nuages.

Les anges précipités ont déployé leurs ailes.

Ils ont plané longtemps avant de se poser

En cercle autour de lui dans la prairie mouillée.

Le soleil fit monter la brume de rosée,

La brume a enrobé le héros stupéfait.

Les anges ont attendu que le héros s’apaise

“ Que voulais-tu pourfendre et qu’attends-tu de nous

Chevalier valeureux ignorant de sa force ?

Que sais-tu des nuages et connais-tu le ciel ?

Regarde les lambeaux de ton adolescence

Remonter vers les cieux que tu voulais blesser.

Que veux-tu profaner au dépend de ton âme ? ”

Les anges s’écartèrent, il leur tendit les mains.

Le silence pesait sur son cœur affolé.

Il entonna le chant des guerriers courageux .

Les anges s’estompaient. Il cessa de chanter.

Il tourna sur lui-même et les chercha des yeux.

Il attendit longtemps et se calma un peu.

Son épée lui pesait, il la laissa tomber

Les anges revenaient. Son épée disparut.

Voir les commentaires

Rédigé par Ferry Véronik

Publié dans #Spiritualité

Repost 0

Publié le 1 Novembre 2013

Miracles

Dans le cadre de cet article, je ne traite pas de l'aspect religieux. Je parle d'avantage de ressenti et de vécu que de croyance.

Le miracle et le doute

Accepter la réalité des miracles est extrêmement difficile. D'une part, le pessimisme rampant, transmis soit par des parents affligés, soit par certains vautours des médias, soit par nos propres pulsions de souffrance, nous amène à rejeter l'idée de miracle.

Ça peut même rendre très agressif. J'ai vu des gens se mettre en colère quand je leur racontais des anecdotes surprenantes, des phénomènes qu'on nomme paranormaux et bienheureux. Apprendre à choisir son audience ! Si d'avance on sent que l'interlocuteur va se braquer, il vaut mieux passer son chemin.

Si on n'a pas eu cette sagesse, immédiatement, celui-ci sort l'argument massue : ce n'est pas possible à prouver.

*******************

Vouloir trouver des preuves

Manque de bol, les preuves, je m'en passe volontiers. J'ai le plus grand respect pour les scientifiques. Les vrais. Ceux qui trouvent. Or ce sont sans exception des êtres dont la vie spirituelle est très importante. Autrefois, on n'en parlait pas. Cela dérangeait, cette information était gommée ou atténué dans les biographies. Aujourd'hui on connait la pratique de disciplines ésotériques des grands savants. Mais je pense que cela dérange toujours autant nombre de nos contemporains. Pour minimiser l'importance et l'impact de leur vie spirituelle, on va dire avec condescendance qu'ils ont des marottes, surprenantes de la part de grands scientifiques, censés être rationnels. Forcément .

Et c'est pourtant Albert Einstein qui a écrit : " Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don."

Ceux qui ont vécus des miracles sont souvent éberlués, n'en parlent pas de peur d'être traité de fous. Les personnes qui ont fait l'expérience de mort imminente (EMI et NDE en anglais) sont aujourd'hui écoutés. Mais elles racontent avoir eu beaucoup de difficultés à rencontrer une écoute respectueuse.

*******************

L'état de miracle : les vertus de l'accueil

Pour assister à des miracles, il faut être capable de les accueillir, être disponible, et envoyer en vacances notre cher cerveau gauche que nous retrouverons plus tard.

Dans les grandes religions, les miracles ont une fonction pédagogique : attirer l'attention des foules de façon spectaculaire. Comme ces miracles sont porteurs de sens, je pense que c'est bien plus honorable que de la simple manipulation comme le prétendent certains. Autrement dit, bien qu'étant non-croyante, je ne réfute ni ne conteste les miracles du Christ. Je pense qu'ils sont bien plus que des symboles, mais véritablement une interférence esprit-matière dont sont capables les grands guides. Et, en effet, ces miracles deviennent des symboles, des symboles influents. "Opératifs".

Certains bouddhistes expliquent y avoir recours pour aider, mais aussi pour capter l'attention des fidèles.

Accepter les miracles, suppose d'admettre qu'esprit et matière ne font qu'un. (Lire à ce propos L'esprit cet inconnu, de Jean E. Charon, physicien et philosophe).

Ce que nous imaginons, ce dont nous rêvons existe sans doute déjà sur "l'autre plan". C'est une idée très ancienne, qui n'a pas attendu les films de science fiction. Alors autant projeter de belles images, envoyer de bonnes énergies.

J'ai constaté que mes amis et moi, rencontrions des miracles selon le même processus.

Ce sont des moments de grande confiance, de communication avec l'Univers, avec les Archanges pour certains, avec Dieu pour d'autres ou avec la Nature. Des moments de lâcher-prises.

Si on a l'habitude de prêter attention aux principes de synchronicité (coïncidences chargées de sens), c'est encore mieux, car on comprend le sens des signes qui nous arrivent.

Ainsi, je considère que le miracle est un état. Et lorsque l'on parvient à cet état, il est bien rare que ne se passent pas de petits ou de grands miracles.

Toutefois, il arrive que nous recevions un grand cadeau, alors que nous sommes bien loin de cet état dont je parle (guérison spontanée, EMI, etc.).

*******************

Alors, qu'est-ce-qu'un miracle ?

C'est un évènement inattendu qu'on ne s'explique pas. Il est du côté du merveilleux. Au moment de cet évènement, il se passe quelque chose de "différent", quelque chose qui échappe à notre entendement, qui permet d'échapper à la causalité, au déterminisme. C'est sans doute le plus difficile à admettre pour les bons cartésiens occidentaux que nous sommes. Nous sommes d'avantage du côté de la logique.

*******************

La vie nous propose d'accepter des cadeaux : guérison, argent, retrouvailles, phénomènes paranormaux (lire le récit de mon aventure avec la lumière, article Solitude. Seconde partie) etc. Plus nous sommes dans un esprit d'ouverture, plus nous avons de chance de le percevoir. On peut passer à côté d'un miracle. Il s'agit d'une sorte de déni de soi, du bonheur.

Il arrive que l'on comprenne des années après qu'on a vécu un miracle, et ça, c'est vraiment encourageant. N'hésitez pas à fouillez votre mémoire. Dans l'enfance et à l'adolescence, les miracles ne sont pas rares.

Ne cherchez pas à couper les cheveux en quatre, ne cherchez pas des explications, au risque de tout gâcher. Car le moment où l'on accueille ces évènements apportent un grand bonheur. Passé l'étonnement, on ressent une quiétude remarquable. Petit conseil ésotérique : n'oubliez pas de remercier. Qui ? L'Univers, votre Dieu, vos Archanges ou des amis dont vous sentez qu'ils vous ont envoyé de bonnes énergies.

J'ai appris et j'apprends à mes élèves en Tarots, à remercier après chaque tirage. Car au delà des connaissances requises et de l'aspect psychologique, il existe une dimension très troublante et absolument pas rationnelle. Je considère que c'est un cadeau, je suis d'ailleurs toujours aussi "épatée" après quatorze ans de pratique. Donc, je continue à remercier ce cadeau incroyable. Avoir servi de canal à des informations précieuse !

Un miracle est sacré !

MiraclesMiracles
Miracles

Voir les commentaires

Rédigé par Ferry Véronik

Publié dans #Spiritualité

Repost 0

Publié le 10 Septembre 2013

Rencontre avec les pierres

Avez-vous remarqué le nombre d’enfants qui collectionnent les pierres ?

Sont-ils plus que nous reliés à la Terre ? Ont-ils rêvé des joyaux décrits dans les contes de fée ?

Adultes, nous aussi sommes attirés par les pierres, parfois seulement pour leur beauté, parfois parce que nous en ressentons les bienfaits.

Elles ont composées des éléments que nous retrouvons dans notre corps, leurs systèmes cristallins (organisation géométrique des atomes) et leurs couleurs (chimie et réfraction de la lumière) rentrent en résonance avec nous. (Les pierres dites "amorphes" n’ont pas eu le temps d’organiser leurs atomes, elles proviennent (comme l’obsidienne) du magma qui s’est refroidi très vite, lors d’une explosion volcanique par exemple).

Le contact avec les pierres est parfois très physique (lithotérapie et méditations avec des pierres sur le corps), parfois contemplatif, toujours fascinant.

Ma rencontre avec les pierres et les cristaux a bouleversé ma vie, à un moment où j’ avais besoin de me connecter à l’Univers (voir l’article “Uni-vers”).

J’ai commencé avec des méditations qui utilisent les pierres posées sur les 7 chakras principaux. Leur pouvoir énergétique s’est tout de suite manifesté de façon puissante, étonnante.

Je me suis sentie “vivante” et beaucoup plus équilibrée.

Alors, n'hésitez pas : cueillez des pierres dans la nature, portez des bijoux, décorez votre maison avec des druses, des sphères, des pierres brutes, des pierres polies, partez à l'école ou au travail avec des pierres dans les poches, dormez avec une pierre sous l'oreiller, et n'oubliez pas d'en offrir !

Quelque soit votre ressenti avec les pierres et les cristaux, c'est de toute façon du bonheur.

Voir les commentaires

Rédigé par Ferry Véronik

Publié dans #Spiritualité

Repost 0

Publié le 9 Août 2013

Uni-Vers

Une immense explosion. La Source a envoyé aux confins de l'Univers des myriades de galaxies, de particules, de lumières, de planètes. Nous avons tous sauté dans le vide. L'œuf cosmique éclabousse tout et partout. On nous a dit séparés. Mais les filaments de la Vie relient la moindre parcelle. Rien n'est figé : nos promenades et nos dérives ne nous éloignent pas, elles nous transforment. Nous sommes reliés.

Et nous dansons.

"J'ai tendu des cordes de clocher à clocher; des guirlandes de fenêtre à fenêtre; des chaînes d'or d'étoile à étoile, et je danse." Arthur Rimbaud. Illuminations.

Voir les commentaires

Rédigé par Ferry Véronik

Publié dans #Spiritualité

Repost 0

Publié le 28 Juillet 2013

Se sentir connecté

Se sentir "connecté" n'est pas une mince affaire. Si pour certains cet état d'être est constant, pour la plupart d'entre-nous, cela ressemble au mythe de Sisyphe.

Nietzsche raconte (in Le Gai Savoir) :

"Comment escaladerais-je le mieux cette montagne ?
Continue de monter et n'y pense pas !"

Certes, le courage ne nous manque pas. Mais pour les moins nantis, ceux pour qui le mot "confiance" est une abstraction, un mirage, le parcours est sinueux.

Pourtant la quête est belle. Qui n'a rêvé de chasse au Trésor ? Dans le coffre c'est notre âme qui nous attend.

Alors en route !

Voir les commentaires

Rédigé par Ferry Véronik

Publié dans #Spiritualité

Repost 0

Publié le 25 Juillet 2013

Lys : purifier le cœur, libérer l'esprit

Pour chasser de notre esprit les pensées toxiques, pour vaincre et dissiper les haines qui nous polluent, pour libérer notre cœur des souvenirs malsains, nous avons tous besoin de soutien.

Avant de méditer ou pour commencer la journée, au moment d'entreprendre un travail conséquent, et chaque fois que le mépris pour nous-même, la culpabilité et la rancune altèrent notre Bon Sens, nous ressentons le besoin de nous purifier.

Ce mot est familier dans le domaine des soins énergétiques, de l'utilisation des pierres, etc. Il est toutefois culpabilisant pour certaines personnes qui peuvent s'offusquer. Seraient-elles sales ou indignes ? L'idée n'est pas là.

Entendons l'idée de chasser ce qui nous entrave ou nous gène, pour nous ouvrir en toute sérénité.

Il existe de nombreux rituels, et, selon moi, ils sont tous pertinents lorsque nous sentons qu'ils sont justes pour nous.

J'ai choisi cette fleur, pour sa beauté céleste, ses excès de blancheur, de parfum délirant. Fleur de la Vierge et Symbole des rois, elle n'est en rien modérée. Elle est puissante.

Voir les commentaires

Rédigé par Ferry Véronik

Publié dans #Spiritualité

Repost 0